LE T-SHIRT

Kévin, 11/06/2021

LE T-SHIRT, UNE HISTOIRE D'INDIVIDUALITÉ

Un vêtement indémodable dans l’esprit des passionnés de mode

Le t-shirt est assurément l’une des pièces les plus emblématiques de notre garde-robe. N’est-il pas vrai que nous en possédons tous, au moins un dans notre penderie ? À la fois utilisable comme sous-vêtement, en tant que vêtement fonctionnel, ou encore vêtement d’intérieur et d’extérieur, uni ou bien multicolore, graphique ou imprimé, le t-shirt est déclinable de bien des manières. Il y en a pour tous les goûts ! C’est aussi l’un des seuls attributs vestimentaires à avoir résisté au temps et aux diverses modes qui ont succédé son apparition.

Pourtant, l’origine de ce vêtement reste assez vague. Qui a bien pu imaginer un vêtement de la sorte ? Et pour quelle utilité ? Était-ce une question de style ou plutôt une réponse à un climat assez chaud qui nécessitait un habit plus léger ? Plusieurs nations se revendiquent être à l’origine du t-shirt, ce qui rend toute cette histoire bien compliquée… Ce qui est sûr, c’est que le t-shirt que nous portons aujourd’hui est le vestige de la marine de guerre américaine. En 1913, les soldats de l’US Navy avaient troqué leurs uniformes pour se vêtir de ce haut léger pour plusieurs raisons techniques. En effet, le t-shirt a la particularité d’absorber plus aisément la transpiration lors d’efforts physiques et son entretien est autant facile que peu coûteux. Des avantages qui lui ont valu son succès jusqu’à aujourd’hui !

L’influence de la société sur le t-shirt

 

Par ailleurs, le t-shirt peut être perçu comme un vecteur d’appartenance à une communauté. Dans les années 50, l’homme politique américain Thomas E. Dewey a tiré avantage de cet aspect en ayant recours à des t-shirts publicitaires à son effigie lors d’une campagne présidentielle. C’était donc l’ancêtre des goodies promotionnels que nous connaissons aujourd’hui. Dans les années 60, le mouvement culturel des hippies popularise les t-shirt tie and dye et la fameuse accroche « Peace and Love ». À cette époque, le vêtement était un mode d’expression et une expansion de sa personnalité. Les jeunes adultes cherchaient à s’affranchir de toutes contraintes sociales et à se libérer d’un état de dépendance lié à l’autorité. Les t-shirts deviennent plus décontractés et l’on constate les premiers pas de la personnalisation de cet habit, dans l’optique de se différencier de son prochain.

La diversification de l’identité visuelle des t-shirts

 

Quand bien même le port du t-shirt a évolué au fil des années, les mœurs ont tout de même conservé cette pensée d’habit peu esthétique compte tenu de son emploi par le personnel militaire. Les acteurs de l’industrie textile ont donc dû ruser pour redonner un côté tendance à ce vêtement. L’ascension des t-shirts graphique et de la culture populaire a contribué à cette réintroduction du t-shirt dans le vestiaire de toute personne. Par exemple, on peut citer les célèbres t-shirts « I <3 NY » dessiné par Milton Glaser, les t-shirts Rolling Stones avec leur symbole de langues et lèvres rouges, ou encore les t-shirts Ozes Store !!

Eh oui ! Comme vous avez pu le constater, des illustrations d’ange homme et d’ange femme figurent sur nos t-shirts. Ces personnes décrivent des silhouettes de façon à ce que tout le monde puisse s’identifier à nos vêtements. De plus, ils défendent une cause qui nous tient à cœur : l’égalité homme-femme, indiquée par le symbole apposé sur les manches des t-shirts de notre première collection.

Kévin, 11/06/2021